Vingt six pays aux mondiaux Master de sambo en octobre prochain à Casablanca

Vingt six pays aux mondiaux Master de sambo en octobre prochain à Casablanca

6 122

Ce championnat, organisé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, se tient pour la première fois dans un pays arabo-africain et sera une opportunité pour la promotion et le développement de ce sport dans le continent, a ajouté M. Skalli, également président de la Confédération africaine et vice-président de la fédération internationale de la discipline (FIAS), lors d'une conférence de presse pour la présentation de cette édition.

En marge de cette compétition, l'un des événements les plus importants du calendrier de la FIAS, sera organisé un stage international des arbitres, qui sera sanctionné par un examen pour leur catégorisation.

Ce championnat devra favoriser davantage le développement de la classe des vétérans de la FIAS et renforcera, sans doute, la notoriété du Sambo en Afrique et dans le monde entier, a souligné le président de la FIAS, Vassili Shestakov, dans un message adressé aux organisateurs.

Lors du dernier championnat du monde master en Grèce, en octobre dernier, les représentants marocains avaient récolté une médaille d'argent, Âœuvre de Mohamed Samir Azennoud, et une autre en bronze, signée Abdallah Fawzi.

Le Sambo marocain s'est imposé en Afrique avec la première place continentale aux dernières éditions. Lors du championnat d'Afrique de 2010, il a raflé neuf médailles d'or et s'est classé premier sur les dix pays engagés.

En 2005 et 2008, les Marocains avaient récolté respectivement six et sept couronnes du plus précieux métal aux championnats africains et glané les premières loges aux compétitions arabes, organisées dans le royaume, avec cinq or en 2008 et quatre du même métal en 2010.

Lors du championnat du monde de sambo en 1987, le Maroc s'était classé troisième, derrière la Russie et la Mongolie, avec une moisson de deux médailles en or, une d'argent et trois de bronze.

Sur www.arryadia.com

Autres articles : "Presse"

Commentaires :

Haut de la page